Décès de Patrice, notre trésorier

1180

Patrice venait d’avoir 63 ans, quand on lui a annoncé sa terrible maladie.

Ce ne fut pas long, en deux mois notre copain s’en alla rejoindre les autres amis du club dont le nombre ne cesse de croître d’année en année.

J’avais connu Patrice dans le milieu professionnel  ou ses qualités de technicien  étaient appréciées.

Nos vies s’étaient croisées durant une petite dizaine d’années, sa gentillesse et son esprit d’équipe étaient reconnus de tous.

Puis, au gré des aléas de la vie professionnelle, nous nous étions perdus de vue.

Mais la radio est une petite famille ou l’on fini un jour par se retrouver  au détour d’une manifestation.

Le contact renoué il n’en fallu pas plus pour que Patrice rejoigne la Société Havraise de TSF ou il fut,  bibliothécaire, animateur des ateliers des RétroActifs, administrateur et enfin trésorier.

Un poste clé et délicat dans une association, mais sa rigueur et sa diplomatie lui permirent  de mener à bien cette lourde tache.

Sa collection de tubes radio ou lampes de TSF comme l’on dit dans notre jargon,  occupait son temps entre deux restaurations de postes anciens.

Il était perfectionniste et savait redonner vie aux postes presque centenaires !

Nous perdons un bon copain, toujours prêt à rendre service et  un technicien pédagogue qui nous manquera beaucoup le lundi après midi.

J’espère qu’il y aura un petit coin là haut pour bricoler avec les autres amis partis eux aussi trop vite.

Patrice a été inhumé le mardi 30 mai 2017, quinze membres de la SHTSF étaient présents.

C’est l’ensemble du club qui est touché par ce départ prématuré, aussi, nous nous association tous à la peine de son épouse, et de ses enfants.

Au revoir à notre copain….

Alain

 

De Dominique F1EVK :

P350msdcf Brard collection téléphonesatrice, puissent les filaments de ta collection s’allumer une dernière fois pour t’accompagner dans la vie éternelle .

Dominique

 

 

 

De Hervé F0GNU :

Patrice, je n’aurai pas dû fumer avec toi cette saleté de cigarette qui nous donne cette foutue maladie que l’on appel le crabe !

Patrice était comme Michel un très très bon copain, toujours à l’écoute et prêt à rendre service.

Il m’a dépanné très souvent et quand il venait au QRA (à la maison), prendre un café, j’étais vraiment heureux de le voir.

D’ailleurs il devait revenir pour m’aider à dépanner  mon poste Ducastel !

Je suis triste, nous venons de perdre un bon copain et cela fait très mal.

Je pense aussi à  son épouse et à ses enfants.

Hervé

 

Jean Claude F4FNU :

 

POUR NOTRE AMI PATRICE

Un jour, en ouvrant ma messagerie,

il était écrit

qu’il était parti .

Je n’ai d’abord pas compris,

pas réagi.

Mon visage s’est profondément attristé.

Je n’ai pu résister.

Il n’était plus là,

comme ça.

Face à cette triste nouvelle si soudaine,

j’ai ressenti une profonde peine.

Je le vois encore,

souriant comme un mentor,

nous apprenant avec précision

les rudiments de la radio sa passion.

Nous l’écoutions avec grande attention.

Aujourd’hui, mon coeur est plein d’émotion.

Désormais,

il n’est plus là pour partager

son merveilleux hobby dans lequel

il s’était engagé avec force réelle.

J’aurais tellement voulu,

mais la vie n’a pas voulu

que je lui dise un dernier au revoir.

Il nous restait tant de chose à voir.

Alors je lui écris ces quelques mots,

à cet ami qui est maintenant tout en haut.

Certes il ne pourra les lire,

mais je n’ai trouvé que ce moyen

pour dire

à celui qui était très apprécié pour ses qualités de technicien,

«  qu’il va sacrément nous manquer ! »

Jean Claude

 

Philippe Sablonnière :

Patrice, je me souviens encore de l’arrivée à l’atelier des rétro-actifs. j’ai apprécié ton amabilité et ta gentillesse.

A chaque demande, tu as toujours été disponible et attentif à nos demandes. j’ai beaucoup aimé nos discussions techniques sur les lampes ou sur les documents techniques.

Je suis bien triste. tu es parti beaucoup trop vite .. tu vas nous manquer

Philippe

 

Michel Gailland :

Patrice,

Le jour de mon entrée chez les Rétro actifs, j’avais en main une bizarrerie incapable d’émettre un son malgré mes efforts pour la restaurer. Patrice tout sourire est venu spontanément vers moi pour m’offrir son aide. Schéma en main, il me fit faire un tas de contrôles logiques, qui aboutirent rapidement à la découverte de la cause de la panne : un condo coupé dans l’oscillateur local !

« Tu vois me dit-il, c’était pas si compliqué ! »  J’avais trouvé mon maitre ! Mais aussi découvert d’emblée un bon copain, dont la gentillesse et la disponibilité ne faiblirent pas au cours de toutes ces séances du lundi, et cela durant toutes ces années passées si vite. Je ne l’entendrai plus me dire sa phrase rituelle du lundi: « Alors Michel qu’est-ce que tu nous as apporté de beau aujourd’hui » ?

Patrice était sans une once de méchanceté, affable, il était aimé de tous et nous le rendait bien.

Il s’est porté volontaire de nombreuses fois pour faire progresser notre club ; il a notamment remis de l’ordre dans la documentation. Mais il était surtout à l’écoute des besoins des copains en leur fournissant la pièce tant recherchée. Combien de fois a t-il sauvé une restauration en faisant don d’une lampe introuvable issue de sa nombreuse collection ? Un domaine où son excellente compétence était reconnue de tous.

Quel gâchis de perdre un homme de cette qualité !

Michel

 

Alain F1BHK (Toto) :

Salut Pat,

Ça va être dur de terminer notre tubinoscope maintenant que l’équipe a perdu son spécialiste des tubes à vide.

Nous pourrions communiquer par internet mais je ne suis pas sûr qu’il y ait des points WIFI là où tu es.

Il est vrai que tu as rejoint le CLOUD, alors envoie-moi un accès, pour continuer à profiter de tes bonnes idées.

A + Pat, tu nous manques déjà.

TOTO

Comments are closed.