Mémorial

Décès de Patrice Follet

1180

Patrice venait d’avoir 63 ans, quand on lui a annoncé sa terrible maladie.

Ce ne fut pas long, en deux mois notre copain s’en alla rejoindre les autres amis du club dont le nombre ne cesse de croître d’année en année.

J’avais connu Patrice dans le milieu professionnel  ou ses qualités de technicien  étaient appréciées.

Nos vies s’étaient croisées durant une petite dizaine d’années, sa gentillesse et son esprit d’équipe étaient reconnus de tous.

Puis, au gré des aléas de la vie professionnelle, nous nous étions perdus de vue.

Mais la radio est une petite famille ou l’on fini un jour par se retrouver  au détour d’une manifestation.

Le contact renoué il n’en fallu pas plus pour que Patrice rejoigne la Société Havraise de TSF ou il fut,  bibliothécaire, animateur des ateliers des RétroActifs, administrateur et enfin trésorier.

Un poste clé et délicat dans une association, mais sa rigueur et sa diplomatie lui permirent  de mener à bien cette lourde tache.

Sa collection de tubes radio ou lampes de TSF comme l’on dit dans notre jargon,  occupait son temps entre deux restaurations de postes anciens.

Il était perfectionniste et savait redonner vie aux postes presque centenaires !

Nous perdons un bon copain, toujours prêt à rendre service et  un technicien pédagogue qui nous manquera beaucoup le lundi après midi.

J’espère qu’il y aura un petit coin là haut pour bricoler avec les autres amis partis eux aussi trop vite.

Patrice a été inhumé le mardi 30 mai 2017, quinze membres de la SHTSF étaient présents.

C’est l’ensemble du club qui est touché par ce départ prématuré, aussi, nous nous association tous à la peine de son épouse, et de ses enfants.

Au revoir à notre copain….

Alain

De Dominique F1EVK :

P350msdcf Brard collection téléphonesatrice, puissent les filaments de ta collection s’allumer une dernière fois pour t’accompagner dans la vie éternelle .

Dominique

De Hervé F0GNU :

Patrice, je n’aurai pas dû fumer avec toi cette saleté de cigarette qui nous donne cette foutue maladie que l’on appel le crabe !

Patrice était comme Michel un très très bon copain, toujours à l’écoute et prêt à rendre service.

Il m’a dépanné très souvent et quand il venait au QRA (à la maison), prendre un café, j’étais vraiment heureux de le voir.

D’ailleurs il devait revenir pour m’aider à dépanner  mon poste Ducastel !

Je suis triste, nous venons de perdre un bon copain et cela fait très mal.

Je pense aussi à  son épouse et à ses enfants.

Hervé

Jean Claude F4FNU :

POUR NOTRE AMI PATRICE

Un jour, en ouvrant ma messagerie,

il était écrit

qu’il était parti .

Je n’ai d’abord pas compris,

pas réagi.

Mon visage s’est profondément attristé.

Je n’ai pu résister.

Il n’était plus là,

comme ça.

Face à cette triste nouvelle si soudaine,

j’ai ressenti une profonde peine.

Je le vois encore,

souriant comme un mentor,

nous apprenant avec précision

les rudiments de la radio sa passion.

Nous l’écoutions avec grande attention.

Aujourd’hui, mon coeur est plein d’émotion.

Désormais,

il n’est plus là pour partager

son merveilleux hobby dans lequel

il s’était engagé avec force réelle.

J’aurais tellement voulu,

mais la vie n’a pas voulu

que je lui dise un dernier au revoir.

Il nous restait tant de chose à voir.

Alors je lui écris ces quelques mots,

à cet ami qui est maintenant tout en haut.

Certes il ne pourra les lire,

mais je n’ai trouvé que ce moyen

pour dire

à celui qui était très apprécié pour ses qualités de technicien,

«  qu’il va sacrément nous manquer ! »

Jean Claude

Philippe Sablonnière :

Patrice, je me souviens encore de l’arrivée à l’atelier des rétro-actifs. j’ai apprécié ton amabilité et ta gentillesse.

A chaque demande, tu as toujours été disponible et attentif à nos demandes. j’ai beaucoup aimé nos discussions techniques sur les lampes ou sur les documents techniques.

Je suis bien triste. tu es parti beaucoup trop vite .. tu vas nous manquer

Philippe

Michel Gailland :

Patrice,

Le jour de mon entrée chez les Rétro actifs, j’avais en main une bizarrerie incapable d’émettre un son malgré mes efforts pour la restaurer. Patrice tout sourire est venu spontanément vers moi pour m’offrir son aide. Schéma en main, il me fit faire un tas de contrôles logiques, qui aboutirent rapidement à la découverte de la cause de la panne : un condo coupé dans l’oscillateur local !

« Tu vois me dit-il, c’était pas si compliqué ! »  J’avais trouvé mon maitre ! Mais aussi découvert d’emblée un bon copain, dont la gentillesse et la disponibilité ne faiblirent pas au cours de toutes ces séances du lundi, et cela durant toutes ces années passées si vite. Je ne l’entendrai plus me dire sa phrase rituelle du lundi: « Alors Michel qu’est-ce que tu nous as apporté de beau aujourd’hui » ?

Patrice était sans une once de méchanceté, affable, il était aimé de tous et nous le rendait bien.

Il s’est porté volontaire de nombreuses fois pour faire progresser notre club ; il a notamment remis de l’ordre dans la documentation. Mais il était surtout à l’écoute des besoins des copains en leur fournissant la pièce tant recherchée. Combien de fois a t-il sauvé une restauration en faisant don d’une lampe introuvable issue de sa nombreuse collection ? Un domaine où son excellente compétence était reconnue de tous.

Quel gâchis de perdre un homme de cette qualité !

Michel

Alain F1BHK (Toto) :

Salut Pat,

Ça va être dur de terminer notre tubinoscope maintenant que l’équipe a perdu son spécialiste des tubes à vide.

Nous pourrions communiquer par internet mais je ne suis pas sûr qu’il y ait des points WIFI là où tu es.

Il est vrai que tu as rejoint le CLOUD, alors envoie-moi un accès, pour continuer à profiter de tes bonnes idées.

A + Pat, tu nous manques déjà.

TOTO

Décès de Michel Pioche

Michel 1

Michel est arrivé à la Société Havraise de TSF en septembre 2010

Nous nous étions rencontrés quelques jours auparavant au forum des associations organisé par la ville du Havre.

Il s’intégra très vite dans notre petite équipe, et suivit  avec intérêt et régularité la formation à la restauration des postes de radio anciens.

Il avait toujours avec lui sa mallette  d’outils bien rangés et un petit stock de composants qu’il n’hésitait pas à partager avec les copains.

Début 2015, notre souci de partage aboutira à la création d’un site Web ou Michel se révéla comme rédacteur.

Sa plume atypique, ou s’entremêlent histoire et humour nous valurent une augmentation de la fréquentation.

De l’humour, il n’en manquait pas, allant jusqu’à se donner le sobriquet de R2D2 pour plagier les Radioamateurs du club.

Sa soif d’apprendre, lui permit de progresser dans la technique, il équipa un poste des années 50 en modulation de fréquence dont il était très fier.

Parallèlement, ce passionné de musique et de Hifi réalisa deux amplificateurs, un mono puis un stéréo,  allant même jusqu’à concevoir le châssis.

C’est durant cette période que le couple déménagea pour Malicorne afin de se rapprocher de leurs enfants.

Mais Michel était resté membre actif du club, il nous retrouvait un lundi par mois, et nous complétions nos échanges par mails.

Toujours prêt à rendre service, nous avons apprécié son aide pour préparer les budgets du club, merci Michel, les subventions sont arrivées !

Au revoir Michel, les copains pensent à toi !

Alain – F1BGI

Gérard F4ETA :

Message personnel à un ami,

Tu es parti trop tôt, Michel, mais j’ai eu la chance et le privilège de te connaître.

Nos routes se sont croisées à l’atelier des rétros actifs où ta présence déjà

nous manquait depuis ton déménagement auprès de ta famille.

Que de bons moments partagés, ton humour, tes anecdotes, tes grandes connaissances,

ta soif de savoir, tes écritures à thème, tout cela qu’est ce que ça va nous manquer!

J’ai cotoyé comme toi beaucoup de gens soi-disant importants mais tu étais très

nettement au dessus par ton amitié et ton charisme.

Condoléances à la famille.

Gérard

Hervé F0GNU :

Tu es parti trop tôt Michel, ton coté débonnaire, d’un abord facile et convivial cachait l’homme courageux et volontaire ; car se remettre à la technique à plus de 50 ans n’est pas facile.

Tu savais expliquer la TSF aux débutants avec ton approche et tes mots au néophyte que j’étais.

Tu vas nous manquer, ainsi qu’à ton épouse et tes deux fils à qui j’adresse toute mon amitié.

Hervé

Michel Gailland :

Michel,

Je revois Michel arrivant au club en short, avec une chemise fantaisie, le sourire aux lèvres portant une grosse caisse à outils. C’était notre rayon de soleil car d’emblée, il mettait de l’ambiance au sein du petit groupe besogneux penché sur ses travaux de restauration ; en nous narrant ses dernières aventures souvent administratives, mettant l’accent là où il faut pour provoquer un rire général, « et tout ça sans la moindre petite bière » comme il aimait à rappeler les propos du père d’Achille Talon !

Pour soutenir son auditoire, Il plaçait des bons mots dans sa conversation, ressortant les dialogues des films qui nous sont chers. Combien de fois nous sommes-nous lancés dans le concours des phrases cultes des Tontons Flingueurs?  Concours qu’il gagnait la plupart du temps.

De sa retraite sarthoise, il donnait dans l’épistolaire, nous informant de l’état d’avancement de ses travaux électroniques, déviant sur ses états d’âme du moment, le tout mêlé de références culturelles dont il raffolait. Parfois, pris d’un coup de colère devant une panne récalcitrante,  il menaçait de tout arrêter « ce fichu engin va finir à la poubelle ! » ;  alors, Alain et moi, nous le remettions sur les rails, en le taquinant et ça finissait dans une franche rigolade !

J’espère qu’il a maintenant rejoint ses amis, Brassens, Pierre Dac, Pierre Desproges et combien d’autres…

Michel, s’il avait pu, avec son humour de circonstance, et à la manière d’Alphonse Allais  aurait placé cette phrase définitive : « Les amiches, je vous quitte sur un coup de tête… je sais, c’est un manque de savoir vivre! »

Michel

 

 

 

 

 

 

re8

Décès d’Alain Ogier F4URJ survenu le 9 août 2016.

La cérémonie s’est déroulée dans l’intimité familiale.

Alain, était un vétéran de la SHTSF puisqu’il y a fait ses premières armes en mars 1977.

Très investi dans le milieu associatif et le bénévolat, Alain  a exercé la présidence de notre club en 2003 et 2004, puis Vice président en 2008 et 2009.

C’est sur l’initiative d’Alain que nous avons initié l’activité de restauration des radios anciennes en 2004, ce qui a permis de remettre en état le patrimoine historique du club.

Depuis, les membres intéressés par cette activité continuent de se retrouver tous les lundis pour remettre en état leur propre appareil.

C’était un homme de dialogue puisqu’il avait recontacté Charles F6AXI et fait Président d’honneur.

Il aimait la communication et le partage du savoir, et à ce titre, avait construit le premier site de la SHTSF avec l’aide de son fils Alban (ce site est toujours visible en visitant les archives du site actuel).

L’envie de transmettre ses connaissances, n’avait étonné personne puisqu’il avait exercé le métier d’instituteur tout au long de sa carrière professionnelle.

Par ailleurs, c’est Alain qui avait eu le contact avec la famille Guérické, donatrice du poste devenu la mascotte du club.

C’est la maladie qui a éloigné notre copain du club ces dernières années.

Merci Alain pour ces bons moments de convivialité passés avec toi.

Dernier partage en signe de révérence, Alain fait don de tout son matériel Radioamateur ainsi que sa collection de postes antiques à la SHTSF.

Toute notre sympathie va à Françoise son épouse et Valérie et Alban ses deux enfants.

Alain – F1BGI

 

002Décès de Raymond Lavenu survenu le 8 aout 2016.

Raymond n’était pas Radioamateur, mais passionné par la restauration des véhicules anciens (Président de l’association) et l’électronique.

Ingénieur en électrotechnique,  il avait participé à la conception de nombreux systèmes d’automatisme pour la SNCF et ceci pour le compte de la Westinghouse ou il a fini sa carrière dans l’équipe de direction.

Il a rejoint l’équipe des Rétroactifs en 2011 pour se remettre dans le bain de la radio, discipline qu’il avait pratiquée lors de son service militaire durant la guerre d’Algérie.

Raymond lui aussi aimait se mettre au service des autres et nous avons apprécié son dévouement lors de l’exposition organisée dans son fief à Cany Barville.

Il faut relever aussi la gentillesse de son épouse qui a grandement participé à la réussite de cette manifestation.

Je retiens de Raymond un homme, courtois, chaleureux et motivé et excellent formateur.

Notre pensée va à son épouse et sa fille.

Alain – F1BGI

 

lefebvre-didierDécès de Didier Lefebvre fin février 2016.

Didier, je l’avais croisé dans le milieu professionnel ou nous avions fait un petit bout de chemin ensemble.

Technicien en chauffage et climatisation, Didier avait fait depuis quelques temps de la radio sa passion  principale.

La retraite lui permettait de donner libre cours aux restaurations et réparations de tout poil.

Il avait su communiquer sa passion à un jeune, son petit fils Pierre qui l’accompagnait de temps en temps au club.

Peu d’entre vous l’ont connu, il a fait un cours passage à la SHTSF puisqu’il nous a rejoint en 2013, ceci suite à des retrouvailles à la bourse expo d’Ouville l’Abbaye.

Une personne discrète, toujours prête à rendre service, dommage que tu nous ai quitté si tôt.

Toute notre amitié va à son épouse et ses enfants avec une pensée toute particulière pour Pierre.

Alain – F1BGI

 

  f1arvDécès de Gérard Vallin F1ARV le 2 novembre 2015.

Gérard était entré au club en octobre 1967, la radio était sa passion puisqu’il en avait fait son métier.

Nous avons croisé nos routes dans le milieu professionnel puisque Gérard avait était été embauché  chez Elna Radio pour me remplacer.

Puis du domaine grand public il passa à l’électronique professionnelle en entrant au Port Autonome comme technicien de maintenance.

Il y fit le reste de sa carrière jusqu’au moment ou touché par une foutue maladie (la sclérose en plaque) il exerça à domicile.

C’était un pis allé car ce travail administratif n’était pas ce qu’il préférait.

Gérard était un excellent technicien, adepte  du fer à souder et qui ne mâchait pas ses mots devant  des inepties techniques.

Le bonhomme avait un caractère bien trempé, et il lui en à fallu du courage pour supporter son état.

Avec quelques copains nous avions monté ses antennes et refait sa station de façon ergonomique pour qu’il puisse profiter du seul loisir possible qui lui restait.

Gérard souhaitait participer à la vie du club mais il n’a pas pu exercer son mandat d’administrateur,  un arrêt cardiaque a mis fin à son calvaire.

Notre pensée va à Chantal son épouse et  à ses deux enfants

Alain – F1BGI

 

F5JPG    Décès de Gilles Porchy F5JPG

Notre ami Gilles Porchy F5JPG est passé  » silent key  » le 17 octobre 2014, il avait 66ans. Tu nous manques déjà beaucoup pour tes qualités de radioamateur et ami.

Tu avais une grande connaissance technique sur l’émission d’amateur et tes réalisations expérimentales nous surprenaient par les résultats toujours efficaces. Tu aimais former les « nouvelles recrues » à la réalisation de petits montages pour leurs apprendre la technologie des circuits HF. Je pense que beaucoup d’OM ont réussi à l’examen par ton aide. Je me souviens de ton arrivé à notre club la SHTSF avec l’indicatif FC1JPG pour nous rencontrer un dimanche de mars 1990, tu étais voisin puisque tu venais de Rouen et du radio club F5KAR. Ton activité professionnelle t’obligeant de déménager, je pense que cela ne t’a pas déplu, toi qui aimais la mer et ton autre passion « La voile ».

Je pense que beaucoup d’entre nous se souviendront des bons moments passés avec les radio-marcheurs notre petit groupe de randonneurs ou nous faisions quelques kilomètres de marche et ensuite de la radio en portable sur 10MHZ en télégraphie et en puissance QRP. Tu avais un intérêt pour les petites puissances d’ailleurs tu faisais partie d’un club Anglais G QRP club.

Cher Gilles tu as toujours été très présent à notre radio club ou tu as été Président et c’est toi qui nous a permis d’avoir ce local si bien placé pour faire de la radio. La vie en a voulu autrement et pourtant toi qui ne faisait aucun abus, tu ne méritais pas de partir aussi vite de cette vilaine maladie qui sommeille en nous.

Nous adressons nos plus sincères condoléances à sa famille.

Philippe – F1ACQ

 

20140121_165027

 

 

6903 [800x600]  Décès de Jacques Lainé F1EDC

Juste ce petit mot, car Jacques n’aurait pas aimé un grand discours, pour exprimer notre peine aujourd’hui.

Nous sommes  tristes, nous n’entendrons plus sur les ondes sa modulation si percutante :

«  F1EDC Écho Delta Charlie »

C’était souvent pour répondre à une demande technique, ou se proposer pour aider à telle ou telle réalisation.

Pas de bla bla inutile mais toujours le mot juste ou la petite phrase précise.

Il ne fallait pas attendre le compliment ; certains s’y sont trompés, mais avec le décodeur ça allait beaucoup mieux !

Derrière cette façade abrupte, battait un cœur gros comme ça !

Un coup de téléphone le vendredi soir :  « Ok les gars c’est bon pour moi demain ! » et l’on se retrouvait  à trois le samedi devant un petit noir.

Quelquefois d’autres copains  nous rejoignaient : Faire le visu avec Jacques c’était quelque chose !

Il nous parlait du nouveau relais en construction, demandait notre avis et n’en faisait qu’à sa tête.

C’est normal, sa vie professionnelle l’avait habitué  à avancer, s’attacher à l’essentiel tout en  ne négligeant pas les détails.

Nous parlant de ses enfants il disait numéro 3 a fait ceci, numéro 1 est en vacances !

Un langage bien à lui, très imagé et précis.

On pourrait en écrire des pages …  Mais lui Jacques il n’aurait pas aimé !

Alain – F1BGI

 

IMG_3174    Décès de René Gaudron F4CDO

L’ami René qui a tant œuvré pour la SHTSF, s’était éloigné du club depuis quelques années pour être au chevet de son épouse. Malheureusement nous avons appris récemment sa disparition, et quelques Om’s l’on accompagné à sa dernière demeure, début septembre.

Nous garderons de lui le souvenir d’un homme amical, discret, aux réalisations soignées, tant au point de vue personnel, que collectives.

Philippe – F1ACQ / Dominique – F1CNB

 

charles-f6axi-jpgDécès de Charles Prantl F6AXI

La Société Havraise de TSF vient de perdre son Président d’honneur en la personne de Charles Prantl indicatif F6AXI..

Charles nous a quitté dans sa quatre vingt huitième année après un parcours pour le moins atypique : Parti de Tchécoslovaquie pour échapper à l’enrôlement dans l’armée Allemande, et transitant par plusieurs pays dont les Etats Unis, il débarque par hasard  au Havre en 1945 d’un bateau stoppé par une avarie.

A la Compagnie Electro Mécanique ou il trouve un emploi, il rencontre Micheline qui va devenir sa femme et de leur union naitront neuf enfants (neuf filles !).

Charles déjà Radioamateur dans son pays, souhaite obtenir un indicatif en France et pour ce faire, il demande la naturalisation française.

Après de longues démarches administratives, il fini par l’obtenir en 1965.

Mais Charles est déjà membre de la SHTSF il participe à la vie du club puis en devient Président  et durant dix huit années il en assure la charge aidée par son épouse Micheline elle même radioamateur et qui occupe à ses cotés le poste de secrétaire.

Au volant de son mini bus Volkswagen, il sillonnait ; la France avec sa famille, gardant toujours le contact radio grâce à un émetteur récepteur qu’il avait lui même fabriqué.

On retiendra de Charles sa grande détermination, ses coups de gueule, son amour de la technique et le plaisir de faire partager  ses connaissances aux plus jeunes.

Fait Président d’honneur de la SHTSF en 2005, Charles, malgré ses ennuis de santé, assistait toujours à nos assemblées générales avec Agnès qui l’accompagnait dans ses déplacements.

Au revoir Charles, tu as maintenant rejoint le monde des « silent key »

A toutes ses filles, les membres de la  SHTSF expriment ici toute leur sympathie.

Alain – F1BGI

 

 

ANNIE site  Décès d’Annie Gruchy

 

 

Leave a Comment

You must be logged in to post a comment.